Maison

Les araignées dans la maison: pourquoi et comment cohabiter avec elles?

Vous aussi, vous avez des araignées qui surgissent de nulle part dans votre salon ou dans votre chambre? Certains vous diront que c’est le signe d’une maison saine. D’autres iront jusqu’à critiquer que votre intérieur soit désordonné. Quoi qu’il en soit, les araignées sont d’excellents prédateurs de mouches, de moustiques et de petits insectes en tout genre. Avec l’arrivée des beaux jours, faire alliance avec les arachnides est-elle une bonne idée? Faisons le tour de la question. 

Articles similaires

Pourquoi les araignées adorent la maison?

Les araignées sont attirées par la végétation abondante. Elles répondent présentes dans les maisons avec un beau jardin, ou quand les propriétaires ont oublié de couper les mauvaises herbes ou de tailler les arbustes. Ce qui les attire à l’intérieur, c’est l’abri qu’elles y trouvent afin d’entrer en hibernation. Elles pénètrent dans les habitations de la même manière que font les cafards, pour y rester tout l’automne, en attendant que l’hiver passe. Habituellement, les arachnides se cachent dans les coins les plus sombres, loin des courants d’air et des zones de passage fréquents.

Le mythe de la maison saine

Il y a un mythe concernant la présence des araignées dans la maison. On raconte qu’elles sont attirées par un jardin propre et se nourrissent de biodiversité. Ce n’est pas faux puisqu’elles sont friandes d’insectes nuisibles comme les mouches, les moustiques, les cafards, et même parfois de plus gros insectes se font prendre dans leurs filets. Les toiles d’araignées à l’extérieur, sur les branches ou sur les murs servent donc à quelque chose, et c’est même une belle affaire.

Quant aux araignées de maison, on dit aussi qu’elles ont horreur des endroits confinés, chauds et humides. Par déduction, si elles élisent domicile chez vous, cela signifie que vous avez une maison saine, où il y fait bon vivre. Pourtant, elles peuvent aussi bien être attirées par une maison désordonnée et mal entretenue, ce qui permet de réfuter cette théorie.

Si vous êtes arachnophobe, la bonne nouvelle est que les araignées ne risquent pas de venir se balader sur votre peau ni sous la couette pendant votre sommeil. Aussi effrayantes soient-elles, elles ne s’intéressent pas aux humains en raison de notre température corporelle qui ne leur est pas favorable.

Par où passent les araignées ?

Pour entrer dans la maison, les araignées passent par tous les orifices imaginables, tant qu’il s’agit d’un espace où les humains ne passent pas souvent. Cela peut être dans la cave, sur le toit, dans les conduits de ventilation, la cheminée, les fissures dans le sol ou sans les murs. Bien entendu, les ouvertures de la maison constituent une porte d’entrée facile pour elles. Même pas besoin de laisser ouvert car vu leur taille, elles peuvent se faufiler à travers sans grande difficulté.

Certains pensent que les araignées entrent dans la maison en automne. Il est vrai qu’elles qu’à ce moment de l’année, elles cherchent l’abri parfait pour hiberner. Mais c’est une idée reçue car elles se cachent dans la maison toute l’année, indépendamment de la saison. Si elles passent inaperçues, c’est parce qu’elles sont de taille minuscule jusqu’à l’arrivée de l’été où elles grossissent, sans sortir de leur cachette. En automne, elles paraissent plus nombreuses, mais c’est plutôt en rapport avec leur taille. En effet, elles deviennent plus grandes et pointent le bout de leur nez, prêtes pour la reproduction. Si vous les voyez faire la course sur les murs, c’est que la saison des amours a commencé. Les mâles sortent et courent après les femelles.

Prédateur d’insectes

Les araignées ne doivent pas être vues comme des ennemis. Même si elles vous gênent, elles jouent un rôle crucial dans l’équilibre écologique. Inutile de les écraser si vous les croisez sur votre chemin. Tout simplement parce que les arachnides se nourrissent d’insectes envahisseurs tels que les mouches et les moustiques. Excellents prédateurs, ils tuent même le dangereux moustique tigre ou aedes albopictus. Ce dernier colonise notre territoire depuis un bon moment. L’araignée se veut donc une alliée de taille contre les nuisibles et parasites ambulants. En effet, elle nous protège des maladies qu’ils véhiculent.

Les différentes araignées de maison

L’araignée domestique ne représente aucun danger pour l’homme puisqu’elle ne pique pas. En vérité, elle mord sa proie et très rarement les humains. En général, ses crochets ne sont pas taillés pour mordre la peau humaine. Lorsqu’elle se sent menacée, sa première réaction est toujours de prendre la fuite. Il lui arrive aussi de simuler la mort en se recroquevillant sur elle-même pendant un moment. Voici les espèces les plus courantes d’araignées de maison:

  • La tégénaire: elle ne sort quasiment que dans l’obscurité, qu’il est possible que vous ne la rencontrerez jamais chez vous. C’est pourtant bien la plus courante des araignées domestiques. Elle chasse la nuit ou récupère les prises coincées dans sa toile en forme d’entonnoir. Avec une taille allant de 10 à 16 mm, elle est totalement inoffensive.
  • La tégénaire noire: elle fait quasiment la même taille que sa cousine mais se distingue par sa couleur sombre, et aussi par le fait qu’elle n’apparaît qu’en automne. C’est surtout la femelle qui sort de sa cachette pour chercher un mâle avec qui s’accoupler. Cette espèce chasse aussi à la tombée de la nuit, et n’est pas absolument agressive.
  • La steatoda bipunctata: c’est une toute petite araignée de 4 à 7 mm, mais certainement le plus grand chasseur d’insectes de son espèce. 
  • L’araignée arlequin: contrairement à ses congénères, elle ne tisse pas de toile mais se déplace sur les surfaces et sur les murs en sautant, et aime dorer au soleil. Aussi appelée araignée sauteuse ou saltique chevronnée, elle mesure environ 5 mm et chasse ses proies en leur sautant dessus. 
  • La steatoda grossa: c’est une araignée domestique aux traits similaires à la veuve noire, mais ne mesure que 5 à 10 mm et est beaucoup moins agressive. Dans des cas extrêmement rares, il lui arrive de mordre. Toutefois, sa morsure ne représente aucun danger. 
  • Le pholque phalangide: elle aime prendre de la hauteur pour tisser sa toile en nappe. Elle se cache habituellement sous les chaises,sous les tables ou au plafond. 

Comment repousser les araignées?

Beaucoup de personnes sont effrayés par les araignées. Pourtant, sur les 1600 espèces vivant en France, aucune n’est dangereuse. Comme elles nous débarrassent des intrus dans la maison, cohabiter avec elle est une excellente idée. Mais si votre phobie est si grande que partager votre habitation avec elles vous semble impossible, il existe certaines solutions pour les repousser sans leur faire de mal. 

Les solutions naturelles

  • Vaporiser une solution vinaigrée sur les ouvertures;
  • Vaporiser des huiles essentielles: eucalyptus, lavande, menthe;
  • Disposer des écorces d’agrumes ou des feuilles de tabac aux points d’entrée de la maison.

Ce sont des solutions répulsives qui marchent bien en raison de la forte odeur qu’elles dégagent, et qui font fuire les arachnides. 

Adopter un chat est une option. Il est non seulement un excellent compagnon de vie, mais son odeur fait aussi fuir les animaux et insectes nuisibles. N’oublions pas qu’il s’agit d’un excellent prédateur de rongeurs.

Les solutions mécaniques

Outre la lutte biologique et naturelle, il y a aussi les solutions mécaniques contre les araignées. 

  • Les dispositifs infrasonores peuvent les repousser efficacement. Leur utilisation ne constitue aucune gêne puisque le son qu’ils émettent est imperceptible pour l’homme. 
  • L’infaillible mouchtiquaire, qui bloque le passage aux araignées, aux mouches, aux moustiques, aux guêpes, ainsi que toutes les bestioles qui s’invitent dans votre demeure. 

Comment fonctionne la mouchtiquaire?

La mouchtiquaire est un anti-mouche, mais elle protège aussi tous les insectes susceptibles d’envahir votre intérieur. Fabriqué par Tranquilisafe, c’est une moustiquaire comme il n’en existe aucune autre en France, parce qu’elle est ajustable ou sur mesure. Pour empêcher les araignées d’entrer chez vous, vous pouvez l’installer sur toutes sortes d’ouvertures: portes cintrées, fenêtres arrondies, porte-fenêtre, etc. Le dispositif peut même être monté sur une baie vitrée coulissante.

Comment c’est possible? Grâce à une fermeture aimantée. Vous passez à travers et la moustiquaire s’ouvre et se referme tout seule. Si vous avez une terrasse ou une pergola, elle peut aussi en être équipée. Vous prenez les mesures et Tranquilisafe s’occupe du reste. Côté qualité, le produit est fait pour durer. Comme la marque n’est pas adepte du jetable, il est fabriqué avec des matériaux de qualité afin de durer dans le temps et réutilisé plusieurs saisons, et aussi facile à réparer avec le scotch de réparation. Enfin, il s’agit d’une moustiquaire sans perçage. Pour la mettre en place, il suffit simplement de la fixer au scratch adhésif collé sur l’encadrement de l’ouverture.

Même si les araignées sont mal aimées, elles sont des prédateurs hors pairs d’insectes. Il n’y a donc aucune raison de vouloir les éliminer. En effet, elles sont utiles à l’écosystème et nous aident à chasser les petites bêtes indésirables dans la maison. Mais si les araignées vous font vraiment peur, adoptez la mouchtiquaire Tranquilisafe et dites au revoir aux tracas avec les insectes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page